Le délai de présentation au permis de conduire

Le délai de présentation au permis de conduire © Lassedesignen / Fotolia

Le délai pour passer le permis est très variable d’un département à l’autre. Il dépend aussi du temps que vous mettrez à maîtriser toutes les compétences requises.

Au moment de votre inscription à l’auto-école, posez la question du délai moyen de présentation à l’examen de conduite. C’est une donnée importante pour organiser au mieux votre formation.

Une fois obtenu, l’examen théorique (code) est valable pendant trois ans. Durée pendant laquelle vous pouvez passer jusqu’à 5 fois l’épreuve pratique.

Des places en nombre limité

C’est la préfecture qui affecte, pour chaque auto-école, un nombre de places par session d’examen en fonction de plusieurs paramètres (nombre d’élèves inscrits, taux de réussite, etc.). Certains départements, faute d’inspecteurs en nombre suffisant, sont très engorgés. Et les places sont distribuées au compte-gouttes.

Il revient ensuite à l’auto-école de répartir son quota parmi les candidats qu’elle estime prêts à passer le permis. C’est en effet le moniteur d’auto-école (et non l’élève) qui apprécie si les compétences requises sont acquises. Le fait d’avoir effectué 20 heures de conduite, seuil minimal exigé par la réglementation, ne vous donne pas le droit d’exiger d’être inscrit à l’examen. Même chose si le volume prévisionnel de leçons annoncé lors de votre évaluation initiale est dépassé puisqu’il n’est qu’indicatif.

Existe-t-il un délai maximal de présentation à l’examen ?

Il n’existe pas de délai maximal, entre votre inscription et la présentation à l’examen, à respecter. Néanmoins, vous pourriez engager la responsabilité de l’auto-école si vous pouvez prouver qu’il y a eu carence de sa part.

Par exemple, vous n’avez plus besoin de cours mais l'auto-école tarde à vous présenter à l’examen sans vous donner de motifs valables. Si en conséquence vous perdiez le bénéfice de votre épreuve théorique, dont la durée de validité est limitée à 3 ans, vous pourriez également l’attaquer pour le préjudice subi.

La “conduite supervisée” en attendant l’examen

Si, faute de places attribuées par la préfecture, votre présentation à l’examen est retardée de plusieurs semaines, vous pouvez opter pour la “conduite supervisée” (avec accompagnateur), même si lors de votre inscription vous n’aviez pas choisi cette formule. Non seulement vous garderez vos acquis, mais vous vous perfectionnerez sans avoir à payer de leçons supplémentaires.

La conduite supervisée se déroule avec un accompagnateur pendant au moins 3 mois et sur 1 000 kilomètres minimum. Il suffit d’en faire la demande à votre auto-école, qui vous expliquera les conditions à remplir.

Attention ! Avant de débuter la conduite supervisée, vous devez obtenir l’autorisation de l’auto-école. Vous avez en effet besoin qu’elle vous délivre une attestation de fin de formation initiale avant de prendre le volant avec votre accompagnateur. L’accord préalable de l’assurance du véhicule que vous utiliserez est également indispensable.
Inscription à l’examen
C’est votre auto-école qui se charge de vous inscrire à vos examens de code et de conduite. À ce titre, elle peut vous facturer des frais administratifs. Ces frais doivent être mentionnés dans votre contrat. Si vous avez opté pour un forfait, vérifiez s’ils sont inclus dans celui-ci. À défaut, vous pourriez avoir à les payer en supplément.

Anne-Marie Le Gall

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.