Emploi en Chine : des opportunités de Shanghai au Grand Ouest

Emploi en Chine : des opportunités de Shanghai au Grand Ouest © Pavalena / Fotolia

Avec une superficie de près de 9,6 millions de km², la Chine ne se limite pas à Shanghai, Pékin ou Hong Kong. Quelles sont les régions de Chine où vous pouvez chercher un emploi et, surtout, que pouvez-vous y trouver ? JcomJeune vous propose un petit tour d’horizon.

“J’ai commencé cette année une mission de 18 mois pour Rhodia en tant qu’expert informatique”, explique Emmanuel, 28 ans, qui vient de s’installer, comme de nombreux Français, à Shanghai. Mais, au-delà de Shanghai, toute la côte est du pays est couverte de villes, spécialisées par industrie, et l’ouest du pays, encore peu développé, est le nouvel eldorado des investisseurs étrangers.

A chaque grande ville de Chine son industrie

Chaque ville en Chine essaye de développer des pôles de compétitivité par industrie”, explique Olivier Verot, rédacteur en chef du site Marketing Chine.

Shenzhen, dans le sud, est particulièrement dynamique dans les domaines du high-tech et de la téléphonie, alors que Shenyang, dans le nord, est un gros pôle automobile.

Si vous cherchez à travailler dans le secteur pharmaceutique, c’est à Nankin (Nanjing), située plus à l’est, que vous trouverez le plus d’entreprises. Canton (Guangzhou), ville voisine de Shenzhen, est quant à elle un important pôle électroménager et textile.

Shanghai, la capitale économique, est avec Hong Kong le pôle financier de la Chine. Le domaine du luxe y est également développé, comme à Pékin, capitale politique, qui concentre toutes les administrations centrales.

Emploi en Chine : moins de concurrence dans les villes secondaires

Les plus grandes villes de Chine continuent à beaucoup attirer les étrangers, mais les opportunités se font de plus en plus rares et la vie est difficile dans les métropoles. À Shanghai, on trouve de plus en plus de jeunes Français à la dérive, met en garde Patricia Batto, maître de conférences en langue et civilisation chinoise. Certains viennent avec des idées, mais se rendent compte à l’arrivée que ce n’est pas si facile et n’ont même plus de quoi payer leur billet retour !” Mieux vaut donc privilégier d’autres villes moins grandes, mais dont l’activité se développe.

La plupart des jeunes que nous rencontrons veulent travailler dans les plus grandes villes de Chine, mais il y a beaucoup plus d’opportunités dans les villes secondaires comme Wuhan, Dalian, Qingdao, Chengdu ou Xi’an, affirme Wei Shen, directeur du programme Chine de l’ESSCA. Les marchés de l’emploi de ces villes sont également moins concurrentiels.

Si vous souhaitez décrocher un emploi en Chine, n'hésitez pas à le chercher dans des villes moyennes ou même petites. C’est ainsi que Gabrielle s’est retrouvée à travailler à Zhangmutou pour un fournisseur de jouets, alors qu’elle n’avait encore jamais mis les pieds en Chine (lire son témoignage).

Comme l’indique Olivier Verot, les villes ont de plus en plus tendance à repousser loin les centres industriels pour faire baisser la pollution”. Si vous trouvez un emploi dans un centre de production, vous pourrez donc avoir à travailler à plus de 2 heures du centre de la ville la plus proche.

Les régions de l’Ouest en développement

Après un énorme développement de la zone côtière (à l’est), la volonté politique en Chine est aujourd’hui de développer le Grand Ouest. D'ici 5 à 10 ans, c’est donc dans les provinces de l’Ouest, dans la région du Sichuan par exemple, que les offres ou les missions seront les plus nombreuses.

L’Ouest sera demain un très grand bassin d’emploi, affirme Denis Boissin, responsable du campus Skema de Suzhou, mais aujourd’hui, il faut avoir beaucoup de courage pour s’y installer : le même courage qu'ont eu ceux qui sont venus s’installer en Chine il y a 30 ans.”

Guillaume Marchal

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.

 

FAQ
Est-il important de parler chinois pour vivre en Chine ?

Oui car, en dehors de quelques grandes villes, l’anglais n’est quasiment pas parlé en Chine.

Étudier à l'étranger
Trouver un emploi en Chine sans être ingénieur, c'est possible ?

Oui, les profils commerciaux ou technico-commerciaux intéressent de plus en plus les recruteurs en Chine.

Travailler à l'étranger
Toutes les opportunités professionnelles pour les Français se trouvent-elles à Shanghai ou Pékin ?

Non ! Vous trouverez également des opportunités dans des villes moyennes, mais votre intégration sera moins facile, surtout si vous ne parlez pas bien chinois.

Travailler à l'étranger
Puis-je me faire recruter localement en Chine ?

Oui, mais les conditions d’un contrat local sont moins avantageuses qu’avec un contrat d’expatriation, et les cotisations à la sécurité sociale et à la retraite seront à votre charge.

Travailler à l'étranger