Conducteur de travaux

Conducteur de travaux (Visuel) © Tomasz Trojanowski - Fotolia

Dans le BTP le conducteur de travaux planifie, organise et contrôle l'aménagement, l’équipement des chantiers et la construction. Il encadre par l’intermédiaire des chefs de chantier une ou plusieurs équipes (techniciens et ouvriers).

Description métier

Le conducteur de travaux est un homme de terrain et ses activités varient beaucoup selon la taille du chantier et la structure de l’entreprise. Il dépend directement du chef d’entreprise ou du directeur des travaux.

Il est responsable de la qualité des travaux effectués, de la tenue des délais et du respect du budget. Il contrôle toutes les étapes du chantier, depuis l’étude du dossier jusqu’à la réception des travaux.

Toujours en déplacement, il fait le lien entre tous les intervenants, décideurs ou exécutants. Il étudie le dossier concernant le projet de construction, les plans d’architecte, les différents cahiers des charges, les devis.

Il effectue les démarches administratives et techniques d’ouverture du chantier. Il assure la gestion financière, organise les approvisionnements.

Il intervient dans le choix des matériaux et des équipements utilisés ainsi que dans les négociations avec les sous-traitants. Il surveille l’avancement des travaux, étudie avec les ingénieurs les problèmes rencontrés et veille aussi au respect des dispositifs de sécurité.

Il décide de la composition des équipes et gère les plannings de travail. Il peut participer au recrutement des personnels.

Le conducteur de travaux rédige les rapports de chantier et rencontre les clients. Il travaille aussi dans des bureaux d’études techniques ou des cabinets d’architecte.

Dans le secteur des travaux publics beaucoup d’entre eux travaillent à l’étranger.

Études / Formation pour devenir Conducteur de travaux

Il n’existe pas de formation initiale préparant au métier de conducteur de travaux.

Néanmoins, un diplôme de technicien supérieur (BTS bâtiment ou travaux publics, DUT génie civil oprientation TPA  travaux publics et aménagement) constitue le niveau minimum requis.

A savoir que l'ESTP (www.estp.fr), école spéciale des travaux publics délivre un diplôme de conducteur de travaux. L'EBTP, école du bâtiment et des travaux publics (www.ebtp.info) dispense aussi une formation de conducteur de travaux.

Au niveau universitaire, on peut noter quelques licences pro : bâtiment et construction option conduite et gestion de projets BTP, Le Havre ; conduite de projets de bâtiment et conduite de projets de travaux publics Grenoble 1 ;  génie civil et construction, option conducteur de travaux, gestionnaire de la production dans les industries du BTP, Rennes 1...

Évolutions

La fonction de conducteur de travaux constitue un aboutissement dans la carrière d’un technicien du bâtiment et des travaux publics.  Un conducteur de travaux expérimenté peut créer sa propre entreprise.

L’acquisition d’un diplôme d’ingénieur du bâtiment et des travaux publics est aussi une évolution possible. Les chefs de chantier peuvent accéder à ce poste après quelques années d’expérience professionnelle et une formation complémentaire.

Salaires

Le salaire d’un conducteur de travaux condirmé varie de 3 000 € à 4 500 € mensuels brut.

Métier accessible

  • après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans

Centres d'intérêts

  • Fabriquer, construire
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Fédération nationale des travaux publics - FNTP
www.metier-tp.com et www.fntp.fr

Fédération française du bâtiment - FFB
www.ffbatiment.fr

Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment - CAPEB
www.capeb.fr

Patrick Neyroud


Vous avez une question ? Posez la sur notre forum...

Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.