Commis de cuisine

Commis de cuisine (Visuel) © Nasser Zebidour

Le commis de cuisine, jeune débutant qui démarre sa carrière dans la cuisine, participe à la préparation d’une ou plusieurs parties du menu ou de la carte d'un restaurant, sous le contrôle d’un cuisinier.

Description métier

Le commis de cuisine rassemble les ingrédients nécessaires à la préparation des plats d'un restaurant. Il prépare à l’avance tout ce qui peut l’être : il épluche et émince les légumes, réduit les sauces, garnit les fonds de tarte…

Il réalise aussi des plats simples (hors-d’œuvre, potages, légumes, desserts…). Il surveille la cuisson et réchauffe les plats surgelés. Il peut aussi découper les viandes froides et la charcuterie. Ensuite, il dispose les mets sur un plat et les transmet au personnel de la salle.

Le commis de cuisine est également chargé de l’entretien de la cuisine : il nettoie les ustensiles et les plans de travail, il balaie et lave le sol…

En l’absence de plongeur ou de machine, c'est le commis de cuisine qui lave la vaisselle et range le matériel. Selon le type d’établissement où il travaille, il réalise tout ou partie de ces tâches.

Le commis de cuisine travaille seul ou en équipe, toujours debout, dans la chaleur et les odeurs de cuisine. Il n’a généralement pas de contact avec la clientèle, sauf dans les restaurants en libre-service.

Il porte un vêtement de travail (pantalon, veste et toque) et doit respecter des règles d’hygiène très strictes.

Le commis de cuisine peut travailler dans différents types d’entreprises : restaurants, entreprises de restauration à bord des moyens de transport, traiteurs, restaurants de collectivité (écoles, hôpitaux, cantines, maisons de retraite…), centres et villages de vacances…

Pour exercer ce métier, il faut avoir de la patience et une bonne résistance physique et psychologique. L'organisation en brigade est très hiérarchisée.

À noter : le nombre d’emplois saisonniers étant important, le commis de cuisine peut changer de lieu et de région de travail d'un contrat à l'autre.

Études / Formation pour devenir Commis de cuisine

Si on peut encore trouver un emploi sans diplôme en se formant auprès d'un patron, ou en ayant déjà une peite expérience, il est conseillé de se former :

- CAP cuisine,
- CAP restaurant,
- CAP APR (agent de restauration rapide).

Pour évoluer, le commis pourra passer un bac professionnel cuisine ou commercialisation et services en restauration. Le BP cuisinier (pour les personnes déjà dans la vie active) est aussi indiqué.

Ces diplômes se préparent à plein temps dans des lycées professionnels publics ou en écoles privées. La majorité des établissements proposent des formations en alternance avec un contrat de professionnalisation. Ils peuvent aussi se préparer en apprentissage.

Évolutions

Un commis de cuisine peut devenir cuisinier, puis chef de cuisine. En restauration collective, il peut devenir gérant de restaurant collectif.

Après plusieurs années d’expérience, il peut aussi se mettre à son compte.

Salaires

Environ le Smic (1 445 € brut mensuel).  pour un commis de cuisine débutant.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP
  • sans diplôme

Centres d'intérêts

  • Travailler dans l'urgence
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Union des métiers et des industries de l'hôtellerie
www.umih.fr

Site info
www.lhotellerie-restauration.fr

Site emploi
www.emploi-restaurant.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.