Céramiste à la main

Céramiste à la main (Visuel) © Guy Massardier- Fotolia

Le céramiste est un artisan créateur d’objets uniques ou en petite série : objets de décoration, objets utilitaires (poterie, vaisselle), carrelages ou tomettes. Il utilise de la terre cuite et du grès. Il restaure des objets d'arts.

Description métier

Pour le céramiste à la main, parfois appelé potier, tout commence par le choix du matériau donc de la terre avec laquelle il va réaliser l’objet qu’il projette : argile, silice, kaolin, grès. La nature et la destination de la pièce commandent évidemment ce choix.

Le céramiste procède ensuite au tournage, au modelage ou au moulage. Il façonne la pâte argileuse, donne une forme définitive à la pièce avant de la faire sécher. Il passe alors aux opérations de finition. Il élimine les bavures, les coutures laissées par les moules à l’aide d’un grattoir ou d’une éponge.

Il procède enfin à la cuisson puis à l’émaillage (ou dans l’ordre inverse selon les cas). La pièce peut aussi être peinte. Pour la cuisson, il respecte des temps et des températures variables en fonction du matériau utilisé. Il utilise un four traditionnel à bois ou, plus moderne, à gaz ou électrique.

Le céramiste travaille en atelier dans une atmosphère souvent poussiéreuse et humide, assis ou debout selon les phases de production. L’atelier du céramiste artisan est aussi l’endroit où il accueille les visiteurs et les clients. Souvent il possède une pièce qui lui sert de hall d’exposition.

En fonction de sa clientèle, il peut avoir à se déplacer pour commercialiser sa production. Sa participation à des foires et salons d’objets de décoration est impérative s’il veut se faire connaître et vivre de son métier.

Études / Formation pour devenir Céramiste à la main

Du CAP au BTS des formations professionnelles dispensent les techniques indispensables :

- CAP tournage en céramique,
- CAP décoration en céramique,
- BM céramique générale,
- BMA (brevet des métiers d’art) céramique,
- BT dessinateur en arts appliqués option céramique,
- Bac pro pilote de ligne de production,
- BTS concepteur en art et industrie céramique,
- DMA (diplôme des métiers d’art) option céramique artisanale.

Évolutions

S’il est salarié, le céramiste ouvrier d’une fabrique importante peut progresser en terme de responsabilité et d’encadrement d’équipe. Il peut également se mettre à son compte et créer son atelier artisanal de potier céramiste.

Salaires

Les revenus d’un artisan indépendant et à son compte dépendent de son activité et de sa clientèle.
Un salarié ouvrier céramiste débutant est embauché aux environs du Smic (1 445 € brut mensuel).

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP

Centres d'intérêts

  • Exercer un métier artistique ou créatif
  • Travailler seul

Synonymes

  • potier d'art
  • céramiste d'art

En savoir plus

Chambre syndicale des céramistes
www.ateliersdart.com

Institut national des métiers d'art INMA
www.metiersdart-artisanat.org

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.