Boucher / Bouchère

Boucher (Visuel) © Nasser Zebidour

Le boucher achète les animaux en carcasses ou en quartiers, aux abattoirs, chez les grossistes ou dans des coopératives professionnelles. Il stocke, découpe et prépare la viande qu’il vend en magasin, grande surface ou sur les marchés.

Description métier

Sur son billot, le boucher désosse les carcasses, découpe la viande en morceaux pour la présenter à la vente au détail. Il vide et nettoie également les volailles, les lapins et les gibiers.

Le boucher peut se spécialiser en fonction de la viande travaillée (bœuf, cheval, porc, moutons…). Il décore les plats et valorise son activité en proposant à la clientèle des plats cuisinés prêts à emporter.

En contact avec la clientèle, le boucher a une activité de commerçant. Il accueille les consommateurs, vend la viande, donne des conseils sur la préparation et la cuisson.

Le boucher exerce son travail seul ou en équipe. Il est le plus souvent debout. Une partie de l’activité se fait en chambre froide où il faut s’adapter à des variations brusques de température et transporter des charges parfois lourdes.

L’utilisation d’outils tranchants exige une grande dextérité et une attention soutenue. La manipulation de produits crus exige le strict respect de règles d’hygiène.

S’il est à son compte, des connaissances comptables sont nécessaires pour gérer son commerce.

Le boucher est employé dans différents types d’entreprises : boucherie artisanale, rayon boucherie d’une grande surface, abattoir.

Les horaires de travail varient selon les entreprises. L’activité peut débuter le matin avant six heures et se terminer le soir entre 19 h et 20 h, avec une coupure l’après-midi. Le boucher travaille le samedi, dimanche matin et certains jours fériés. Il a alors des jours de repos en semaine.

Dans une grande surface, les ateliers fonctionnent parfois pendant seize heures (ou vingt-quatre heures) par jour en équipes tournantes, chaque équipe travaillant huit heures.



A lire aussi

Changer de voie pour devenir artisan, c'est possible !


Lisez Clotilde et Gauthier, apprentis bouchers

Études / Formation pour devenir Boucher / Bouchère

Les formations sont les suivantes :

- CAP boucher,
- CAP charcutier-traiteur,
- CTM (certificat technique des métiers) boucher 2 ans en alternance organisé par l’APCM,
- MC (mention complémentaire) employé traiteur (1 an après le CAP),
- BP (brevet professionnel) boucher 2 ans après le CAP ou le bac pro),
- BM (brevet de maîtrise), 1 an après le BP,
- Bac pro boucher-charcutier-traiteur.





Évolutions

Après quelques années d’expérience professionnelle, le salarié peut se mettre à son compte.

Dans le rayon boucherie d’une grande surface, il peut être responsable d’une équipe de travail ou devenir acheteur.

Le boucher peut aussi évoluer vers des fonctions d'intermédiaire commercial.

Salaires

Le salaire d’un boucher débutant varie du Smic (1 445 € brut mensuel). à 1 600 € brut par mois.

Un artisan boucher à son compte peut avoir de confortables revenus en rapport avec l’importance de sa clientèle.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP

Centres d'intérêts

  • Faire du commerce, travailler dans un magasin
  • Métier qui recrute : Oui

En savoir plus

Confédération nationale de la boucherie et boucherie-charcuterie-traiteur française-CFBCT
www.boucherie-france.org
http://jedeviensboucher.com

Sites d'infos sur l'artisanat
www.cgad.fr
www.apce.com
www.artisanat.fr

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.