Accompagnateur en moyenne montagne

Accompagnateur en moyenne montagne © Yanlev / Fotolia

L’accompagnateur en moyenne montagne guide les amateurs de randonnées sur des sentiers pédestres, mais aussi sur des pistes de VTT ou le long des rivières. Il sensibilise ses clients à l’environnement. Il possède un brevet d’État d’alpinisme.

Description métier

L'accompagnateur en moyenne montagne organise pour son public des randonnées d'une ou plusieurs journées, pour lesquelles il prévoit des haltes et le ravitaillement. Il doit veiller à adapter les difficultés du parcours au niveau des participants.

L’été, l'accompagnateur en moyenne montagne conduit des personnes ou des groupes à travers l’espace rural montagnard sur des chemins balisés ou hors sentiers. L’hiver, il parcourt la montagne enneigée, le plus souvent avec des raquettes aux pieds.

À noter : l’accompagnateur en moyenne montagne n'évolue jamais sur des terrains qui nécessitent des compétences et des techniques liées à l'alpinisme : cordage, harnais…

En plus de mener des randonnées selon les techniques appropriées (orientation dans le brouillard ou dans la neige, repérage d’obstacles, enseignement des techniques de progression…), l’accompagnateur en moyenne montagne, qui connaît la flore, la faune et l’habitat montagnard, partage l’histoire et la culture de sa région, tout en sensibilisant son public aux questions environnementales.

Ce métier nécessite une grande capacité à captiver son auditoire, ainsi qu'un sens développé des responsabilités et du contact… Sans oublier une excellente condition physique !

Études / Formation pour devenir Accompagnateur en moyenne montagne

Pour devenir accompagnateur en moyenne montagne, il faut obtenir le brevet d’État d’alpinisme, option AMM (accompagnateur en moyenne montagne).

Pour pouvoir entrer en formation, il faut posséder la PSC1 (attestation de formation aux premiers secours) et réussir l’examen probatoire (accès à partir de 17 ans) :

  • une épreuve de marche en moyenne montagne ;
  • un parcours en terrain varié ;
  • une épreuve pratique d’orientation ;
  • un entretien sur l’environnement naturel et humain.

Ensuite, la formation dure 3 ans (recyclage obligatoire tous les 6 ans).

Renseignements auprès des DRJSCS (Directions régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale) ou le Syndicat des accompagnateurs en montagne.

À noter : en 2013, le brevet d'État deviendra diplôme d’État (niveau bac + 2).

Évolutions

Avec de l’expérience et une formation complémentaire, un accompagnateur en moyenne montagne peut devenir aspirant guide, puis guide de haute montagne.

Il peut aussi se spécialiser dans le tourisme équestre, par exemple.

Salaires

1 426 € brut par mois (Smic) pour un accompagnateur salarié.
Environ 150 € par randonnée pour un accompagnateur indépendant.

À noter : un accompagnateur en moyenne montagne est un travailleur saisonnier qui a souvent un deuxième métier.

Métier accessible

  • après la 3e, un CAP ou un BEP
  • après le bac, avec une formation de 2 ou 3 ans

Centres d'intérêts

  • Etre en contact avec du public, des clients
  • Travailler dans la nature

Synonymes

  • AMM

En savoir plus

Ministère des Sports
www.sports.gouv.fr

Fédération française de la montagne et de l’escalade (FFME)
www.ffme.fr

Syndicat national des accompagnateurs en montagne
www.lesaem.org

Patrick Neyroud


Besoin de rencontrer un conseiller ?

Infos et conseils prés de chez vous dans tout le réseau Information Jeunesse...

Plus de 1 500 centres d'information Jeunesse vous accueillent à travers toute la France.